ÉCOLE ET DIFFICULTÉS


Les règles, la structure, les sources de stimulation relationnelle présentent pour l’élève TDAH de grandes difficultés à surmonter. Pour cet élève et ses parents, l’école présente une grande épreuve de leur vie.

Malgré les compétences pédagogiques et les compétences en gestion de classe du professeur / titulaire, l’élève TDAH réussira tout de même à perturber le déroulement de l’enseignement. De là, l’importance de bien diagnostiquer l’élève TDAH et de lui suggérer un traitement approprié.

Non diagnostiqué, cet élève en déficit d’attention sans hyperactivité sera souvent en marge du système scolaire, on lui dira qu’il pourrait faire mieux s’il faisait un effort. Ce sont des enfants qui se font moins remarquer, ils sont silencieux et on les trouve au fond de la classe.

L’échec scolaire rattrape souvent ces élèves. Par ce constat la collaboration et la concertation devraient être primordiales entre professeur / titulaire, parents, ainsi que les autres professionnels tels que pédiatres, neuro-pédiatres, pédopsychiatres…

Des sessions de formation sur le TDAH aux professeurs / titulaire pourraient assurer une meilleure compréhension et le dépistage précoce afin de diagnostiquer et apporter à cet élève un traitement adéquat.